Dico Psycho Perso

En consultation, des questions ou des thèmes reviennent fréquemment. J’avais envie d’avoir une page plus personnelle afin de donner mon point de vue sur certains thèmes ou termes.
Pour la facilité de lecture  j’ai choisi de m’exprimer sous la forme d’un dictionnaire.

A :

– Argent :

Consulter un psy coûte en temps, en remise en question et en argent. On s’implique d’autant mieux dans un travail sur soi quand on paie. Il est très agréable d’être écouté pendant 3/4 d’heure par une personne qui ne juge pas. L’idéal serait un paiement proportionnel au revenu. Les mutuelles commencent à rembourser  un certain nombre de séances.

– Attention :

On parle souvent des troubles de l’attention. Qu’est ce que l’attention ? C’est la capacité à mettre quelque chose dans sa tête. C’est la différence entre entendre et écouter, voir et regarder, …

Il existe différentes causes pour les troubles de l’attention. Des causes neurologiques (cf TDAH), des causes psychologiques..

– Autorité :

à ne pas confondre avec autoritarisme. Beaucoup de parents ont des problèmes d’autorité avec leurs enfants. Le problème est souvent de savoir où et quand mettre une limite afin que l’enfant s’épanouisse en apprenant les règles pour devenir un adulte qui vit dans une société.

Certains parents pensent que leur enfant les aimera moins s’ils leur disent non. Au contraire, un enfant à qui on dit qu’il  n’a pas le droit de tout faire est rassuré. Il ressent qu’il y a quelqu’un qui s’occupe de lui. Cela n’empêche qu’il exprimera son mécontentement de ne pas avoir ce qu’il désire.

Certains adultes se mettent en position d’écoute comme le fait un psy et non dans une position éducative. Cette dernière est souvent frustrante pour l’enfant mais elle va lui permettre d’accéder à une autonomie physique et psychique .

B :

– Bébé :

L’arrivée d’un bébé est un changement dans la vie qui nécessite quelques fois une consultation.  En effet l’équilibre de la vie est perturbée par une naissance qui n’est pas toujours aussi facile à vivre ni si agréable qu’on nous le laisse croire.

La mère est devenue mère tranquillement grâce aux changements de son corps. Pour le papa c’est une autre histoire. Chacun va avoir à trouver sa place autour du bébé.

C :

– Confiance en soi :

Difficile d’avoir confiance en soi dans un monde où nous devons tout réussir. C’est la base de beaucoup de consultations.

 – Couple :

Pas de problème dans les premiers temps où l’amour nous cache les défauts de l’autre, où les concessions se font sans difficulté ; puis un jour, avec le quotidien,  l’amour se transforme et là commencent les questions.
Souvent les couples se séparent quand les choses deviennent difficiles alors que les épreuves font parties de la vie. La personne qui arrive dans mon bureau (je ne pratique pas les thérapies de couples) a  envie de gérer ses difficultés et réfléchir sur son comportement avant, éventuellement, d’envisager une séparation.

– Concentration :

C’est en fait souvent pour un problème attentionnel que les parents viennent consulter. Il va falloir en trouver la cause afin que l’enfant puisse poursuivre ses apprentissages dans de bonnes conditions. Soucis affectifs, ennui ou Trouble Déficitaire de l’Attention, voici quelques causes de ces problemes de concentration.

Un bilan neuropsychologique permettra d’en trouver la cause donc une solution.

D :

E :

– Ecole :

Cela est une source importante de consultations. Je rappelle qu’un enfant a envie de faire plaisir, il marche à l’affectif. Donc il voudra faire plaisir à ses parents et à la maîtresse. Pour cela il va travailler. Un enfant qui ne travaille pas n’est pas un fainéant, il « cache » quelque chose : des difficultés intellectuelles aux difficultés affectives. A nous de le découvrir !

– Emotion :

Joie, Colère, Peur, … toutes les émotions doivent pouvoir s’exprimer. Mais pas n’importe comment.

Ce sont surtout les personnes qui n’ont pas appris à exprimer la colère, voire qui ont appris à la refouler qui vont arriver en consultation.
Les émotions sont des énergies qui coulent comme une rivière. Si je mets un barrage, au bout d’un moment cela va déborder. Les émotions, si on sait les reconnaitre, nous aide à faire nos choix de vie.

– Enurésie :

de plus en plus fréquente à cause de couches trop performantes qui empêche l’enfant d’être gêné et d’avoir envie de les retirer.

Quand l’enfant a réussi à être propre plusieurs mois et qu’il refait pipi dans sa culotte, elle est signe d’une régression. Une consultation permettra de voir quel est l’événement qui a entraîné ce symptôme.

F :

G :

– Gestion mentale :

Ma formation actuelle. Maman d’un enfant dyslexique et présentant un Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité, je me forme actuellement pour comprendre comment améliorer les « performances cognitives ». Et il existe des solutions avec la gestion mentale.
Inventée par Antoine de la Garanderie, c’est une forme de pédagogie qui permet à chacun de comprendre son fonctionnement intellectuel pour l’utiliser au mieux. Que veut dire « fais attention » ? « réfléchis » ? ce sont des « gestes mentaux » qui peuvent se développer et s’améliorer. Vous pouvez commencer par lire « Réussir, ça s’apprend » ou « Tous les enfants peuvent réussir » afin de vous donner une idée de cette approche.

H :

I :

 – Intelligence :

C’est la capacité d’adaptation. Généralement on la rapporte au QI : Quotient Intellectuel. Hors il existe plusieurs types d’intelligence.
Intelligence logico-mathématique, intelligence spatiale, intelligence interpersonnelle, intelligence corporelle, intelligence luinguistique, intelligence intrapersonnelle, intelligence musicale.

J :

K :

L :

M :

– Maigrir :

Pourquoi pas à condition que cela se fasse sans régime. Quelle drôle d’idée pensez vous ! Je suis une inconditionnelle du Docteur Zermati depuis que j’ai lu son livre « maigrir sans régime ». Et pour aller jusqu’au bout de mes idées j’ai réalisé la formation avec lui pour accompagner les personnes qui ont des troubles du comportement alimentaire. Pour plus d’infos je vous conseille le site du « Groupe de Recherche sur l’Obésité et le Surpoids »  : le GROS. L’objectif c’est d’apprendre à reconnaitre ses sensations de faim, satiété, rassasiement… et de travailler en paralèlle sur l’expression de ses émotions (on ne mange pas pour rien, si ce n’est pas par faim) et l’image de soi.

– Mère :

– Mort :

On naît, on meurt. Comment aborde-t-on la mort ? comment aborde-t on la vie ?

N :

– Naissance :

un enfant, un projet… c’est un changement dans notre équilibre personnel et familial. Beaucoup de consultations pour apprendre  à devenir parents, pour redonner une place au couple qui peut quelque fois s’effacer derrière les rôles de parents.

O :

 P :

– Parent :

Etre parent n’est pas facile. Il faut se faire confiance. Accepter que nos enfants soient différents de nous et partir de leur base. Ce qui fait qu’on n’aura pas les même façons de faire avec l’un ou l’autre de nos enfants. Et on a à peine compris leur fonctionnement qu’ils sont déjà passé à un autre stade de leur développement.

 – Père :

La mère est aidée par son corps qui change, pour l’homme devenir père est théorique. Il va falloir en aider certains à prendre leur place. Sa place c’est de permettre la coupure entre la mère et l’enfant. C’est lui qui va prendre le relais après une journée passée avec un bébé qui est tout sauf reposant..

 

– Psy :

On dira plus souvent je vais voir quelqu’un que j’ai pris rendez vous chez un psy.. souvent encore appelé charlatan ou considéré pour les fous, le psy, fait encore peur ! Je vous rappelle qu’il existe différents psys et même chez les psychologues nous ne travaillons pas tous de la même manière.

Pour moi, consulter un psy c’est avoir de la force, à l’inverse de ce qui est souvent pensé. Il faut être fort pour dire : « j’ai besoin d’aide », « j’accepte de me confier et voir comment je peux changer des choses en moi »….

Q :

– Quotient intellectuel :

Le calcul d’un QI se fait par des tests validés et standardisés que seuls les psychologues possèdent. Il existe plusieurs types d’intelligence que le QI ne révèle pas. Le QI ne suffit pas à dépister toutes les difficultés cognitives. Mais c’est souvent le point de départ de toute investigation.

R :

S :

– Sexe :

On consulte aussi le psychologue pour des difficultés sexuelles. Absence de désir pour les femmes. Difficultés de communication.

– Secret :

T :

– TDAH :

Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité. Trouble qui existe chez l’enfant mais encore chez l’adulte puisque le tdah est neurologique. Outre un gros travail éducatif auprès de l’enfant (et un accompagnement des parents pour trouver la bonne méthode) il peut être nécessaire de passer par un traitement médicamenteux…la fameuse ritaline, ou associé.

U :

V :

W :

X :

Y :